Notre engagement

“L’homme se doit d’être le gardien de la nature, non son propriétaire.”

Nous avons longuement cherché à savoir comment faire pour recycler tous ces cheveux coupés chaque jour, qui partaient automatiquement à la poubelle à la fin de chaque prestation.

Après de nombreuses recherches, nous sommes tombés sur CAPILLUM, première filière éco-responsable pour nous, coiffeurs.

Nous pensons que les actions individuelles sont la clef de demain. C’est pour cela que, naturellement, nous avons adhéré à CAPILLUM .

À quoi ça sert ?

RECHERCHE MÉDICALE

Le cheveu est composé à 95% de kératine. De nombreux travaux en laboratoire ont permis à Capillum de pouvoir extraire cette kératine. Nous participons ainsi à la recherche médicale, dans le but d’améliorer les soins de la peau.

LA DÉPOLLUTION DES EAUX ET DES SOLS

Le cheveu est capable d’absorber naturellement jusqu’à 8 fois son poids en hydrocarbures. Cette caractéristique lui permet ainsi de nettoyer les eaux des zones portuaires et des océans, mais aussi les sols des sites pollués.

L’AGRICULTURE ET LE JARDIN

Dans le domaine agricole, le cheveu permet de préserver les sols et de limiter la consommation d’eau. Véritable alternative aux produits plastiques, c’est l’allié idéal d’une agriculture responsable et biologique.

Produits Made in France

icon-drapeau-france

Le savoir-faire à la française est recherché dans le monde entier. Alors, pourquoi aller chercher ailleurs ?

Avec l’équipe Mauvaise Barbe, nous avons essayé et adopté à l’unanimité… la gamme Horace. Des produits naturels exclusivement masculins, de qualité et made in France, avec un bon rapport qualité / prix : de la crème hydratante aux cires à cheveux, en passant par les huiles pour barbe aux multiples senteurs.

Pierre (Fondateur et coiffeur barbier) : “J’ai de suite accroché avec la marque Horace, qui propose des produits de qualité et naturels, pour nous les Hommes. Alors forcément, j’ai apporté la gamme au sein même de mon entreprise, afin de l’utiliser au quotidien pour mes clients à domicile et en événementiel”.